Nouvelle campagne de sensibilisation de la Sécurité routière : « Un accident narrive jamais par accident ». Communiqué de presse - À loccasion de la première édition de la Semaine de la mobilité et de la sécurité routière, lancement de la nouvelle campagne de sensibilisation de la Sécurité routière : « Un accident narrive jamais par accident ». Vingt films dune minute pour interpeller quotidiennement les Français sur ces manquements aux règles du Code de la route qui finissent en drames. Jean-Louis BORLOO, ministre dÉtat, ministre de lÉcologie, de lÉnergie, du Développement durable et de la Mer, Dominique BUSSEREAU, secrétaire dÉtat chargé des Transports, et Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, présentent Les dossiers de la route, vingt films proposés par la Sécurité routière et France Télévisions, diffusés tous les jours sur France 2, France 3, France 4 et France 5 pendant six semaines.

Ces films racontent lhistoire de Thibault, 15 ans, grand supporter du football club de Lens, Laurent, 39 ans, gérant dun magasin de literie à Orléans ou Jocelyne, 68 ans, couturière à la retraite.

Eux trois, tout comme les autres personnages de la série, vont succomber à un accident de la route ou être grièvement blessés. Ces vingt films sinspirent denquêtes menées à la suite daccidents de la route. Ils reconstituent chacun une situation tirée de la réalité dun accident et mettent en avant lune des causes ainsi que la règle transgressée et la gravité des conséquences.

À lécran, chaque dossier est décortiqué en soixante secondes. Au début dune séquence, les éléments-clés de lévénement sont apposés au mur ou sur une table lumineuse, comme les pièces dune enquête. Dessins, portraits, photos, croquis, vidéos, la caméra court de lun à lautre pour montrer au téléspectateur lenchaînement de facteurs qui va conduire au drame.

Une voix off annonce qu« un accident narrive jamais par accident », suivie de lexplication de la règle transgressée. Pour Thibault par exemple, cest davoir accéléré en oubliant le temps de réaction à un imprévu. Celui-ci est au moins dune seconde. À 50 km/h, cela représente 14 mètres avant de commencer à freiner. Oublier de ralentir, dactionner son clignotant, de boucler sa ceinture ou de sangler son casque, soctroyer le droit, une petite fois, de franchir une ligne blanche, de boire un autre verre dalcool, ou de prendre un sens interdit à bicyclette... Les dossiers de la route renvoient à tous ces manquements à la règle aux conséquences irréversibles. Pédagogiques, les vingt films rappellent la règle qui aurait dû être respectée et qui constitue la plus élémentaire des protections contre les accidents de la route.

Cest la première fois dans son histoire que la Sécurité routière produit un rendez-vous télévisuel régulier et quotidien avec le public pour une action de sensibilisation. Cette émission a pour but de faire prendre conscience à chacun que le respect de la règle est légitime car il permet de sauver des vies. Derrière 90 % des accidents, il y a une infraction au Code de la route.

« La conduite, cest lapprentissage de règles, tout au long de la vie. Ces films courts sadressent à toutes les générations et montrent que, sur la route, le bon réflexe et le bon geste sont les seules réponses à limprévu qui ne manque jamais de survenir. Le combat contre linsécurité routière nest pas gagné, les 803 personnes tuées sur les routes de France en juillet et en août derniers viennent de nous le rappeler. On peut encore sauver des vies en respectant simplement, au quotidien, le Code de la route » rappellent les ministres.

Les vingt films sont diffusés à une heure de grande écoute pendant six semaines sur toutes les chaînes de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, du lundi 14 septembre jusquau jeudi 29 octobre sur France 2 et jusquau dimanche 25 octobre pour les autres chaînes).
Les horaires de rendez-vous sont sur :
-  France 2 : du lundi au jeudi à 20h35 (après le journal télévisé et avant la météo) ;
-  France 3 : du lundi au vendredi à 20h10 (après lémission « Tout le sport » et avant « Plus belle la vie ») ;
-  France 4 : du lundi au dimanche à 20h30 (après « Palizzi » du lundi au vendredi, après « Promotion ascenseur » le samedi et le dimanche) ;
-  France 5 : les lundi, mardi, jeudi et vendredi à 10h15 (après lémission « Les maternelles » et avant lémission « Allo Ruffo »).

Retrouvez lensemble des informations sur www.securite-routiere.gouv.fr

Contacts presse :

Cabinets

Cabinet de Jean-Louis Borloo 01 40 81 72 36

Cabinet de Dominique Bussereau 01 40 81 31 59

Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière

Jean-Noël Fournier 01 40 81 78 84 / 06 87 67 56 40

Agence : Rose-Marie Tunier 01 40 41 56 13 / 17