Mauvais mois doctobre 2008 : moins daccidents mais nettement plus graves !

Jean-Louis Borloo, ministre dÉtat, ministre de lÉcologie, de lÉnergie, du Développement durable et de lAménagement du territoire, Dominique Bussereau, secrétaire dÉtat chargé des Transports, et Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, présentent le bilan provisoire de l'accidentalité routière pour le mois doctobre 2008.

Le mois doctobre 2008 présente une situation contrastée par rapport à octobre 2007.Le nombre daccidents corporels est en baisse de 5,8 % mais les conséquences sont beaucoup plus graves : le nombre de morts sur les routes a été de 430 personnes, soit une augmentation de 16,8% par rapport au mois doctobre 2007.

Lanalyse des 10 premiers mois de 2008, en cumulé, montre une baisse du nombre de personnes tuées (-7 %) par rapport à la même période de 2007.

« Ces mauvais résultats rappellent limportance de la plus grande vigilance afin déviter ces drames irréparables et pour épargner des vies. Chacun de nous a le pouvoir de faire progresser la sécurité routière en adoptant une conduite apaisée et respectueuse des règles. Nous sommes tous responsables ! » rappelle Jean-Louis Borloo.

Cet appel à la prudence est dautant plus important que les conditions de météo automnale engendrent brouillards, gel et parfois même des premières chutes de neige.

« Par égard pour toutes les familles endeuillées et à loccasion de la Journée mondiale du Souvenir des victimes de la route, le 16 novembre prochain, je demande aux usagers de la route de redoubler dattention pour éviter les drames humains. Je souhaite que chacun ait conscience, en mémoire de ces personnes, de sa responsabilité pour une route plus sûre » insiste Dominique Bussereau.