Des accidents particulièrement graves et un trafic plus important alourdissent le bilan des personnes tuées sur les routes de France en août 2009.

Jean-Louis BORLOO, ministre dÉtat, ministre de lÉcologie, de lÉnergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat, Dominique BUSSEREAU, secrétaire dÉtat chargé des Transports, et Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, présentent le bilan provisoire de laccidentalité routière pour le mois daoût 2009 : + 5,6% de personnes tuées par rapport au mois daoût 2008

« Après un mois de juillet encourageant, le nombre de personnes tuées sur les routes est reparti à la hausse au mois daoût en raison dune série daccidents très graves et dune augmentation importante du trafic. Ces mauvais chiffres du mois daoût sont autant de signaux dalerte qui doivent nous engager à mieux respecter les règles du Code de la route. Au moment où lon sapprête à lancer dans toute la France et en Europe la Semaine de la mobilité et de la sécurité routière, une vigilance simpose pour une conduite respectueuse de la vie dautrui et de lenvironnement », soulignent Jean-Louis BORLOO et Dominique BUSSEREAU.

Le bilan de lété 2009 (juillet/août) comparé à celui de lan passé montre toutefois un net recul du nombre de personnes hospitalisées (- 7,3 % soit 475 victimes de moins), pour un nombre daccidents légèrement moins élevé (- 0,6 %). Sur les deux mois, le nombre de décès est également en légère baisse : 808 personnes tuées en 2008, et 803 en 2009 (- 0,6 %). Les usagers de deux-roues ont été les principales victimes des accidents de lété.

Cest le mois daoût qui a alourdi le bilan de lété avec 414 décès. Le nombre de personnes qui ont trouvé la mort est en augmentation (+ 5,6 %), par rapport à août 2008 (392 victimes), soit 22 victimes supplémentaires. Les accidents ont été plus nombreux en août 2009 (5 795) quen août 2008 (5340).

Sur cette même période, le nombre de personnes blessées sur les routes est en augmentation de 5,7 %, avec 7 576 personnes blessées contre 7 165 le même mois de lannée précédente. Parmi ces victimes, le nombre de personnes hospitalisées est en léger retrait, avec 58 blessés de moins quen août 2009.

Cette augmentation du nombre de personnes tuées est corrélée à la forte augmentation du trafic constatée pour ce mois daoût 2009 : + 5 % dans le sens des départs, + 4 % dans celui des retours (Source CNIR). Cet été, les Français ont plutôt délaissé les déplacements à létranger pour se retrouver sur le littoral et les grands centres urbains de lhexagone. Le mois daoût a cumulé deux importants départs en vacances avec des pics dencombrements records (866 kms de bouchons le samedi 1er août et 786 kms le samedi 8 août). Les cinq week-ends daoût ont été particulièrement chargés avec deux pics de circulation au cours de deux week-ends.

Des accidents dune grande violence ont alourdi le bilan : cinq personnes tuées sur lautoroute à la suite dune collision entre une voiture et un minibus étranger, cinq autres sur une nationale, après un choc frontal mettant en cause une conduite sous lemprise dun taux dalcool illégal, trois victimes encore après une sortie de route, sans oublier les accidents de passage à niveaux forcés dont lun a fait trois morts. Quatre accidents, 16 victimes.

Les forces de lordre ont constaté que les causes des accidents mortels pendant ce mois daoût étaient en premier lieu lexcès de vitesse, labus dalcool et les refus de priorité.

« La vigilance et le respect du code la route sont donc la règle absolue en matière de sécurité routière. Il appartient à chacun dentre nous dêtre prudent et responsable. Il en va de la sécurité de tous », rappellent les ministres.

Contacts presse :


Cabinets
Cabinet de Jean-Louis Borloo 01 40 81 72 36
Cabinet de Dominique Bussereau 01 40 81 77 34

Sécurité routière
Alexandra Thérizol 01 40 81 80 75 / 06 75 19 83 90
Jean-Noël Fournier 01 40 81 78 84 / 06 87 67 56 40