Produits chimiques et santé : la contribution des chercheurs à REACH

La commode que vous venez d'acheter pour votre chambre peut-elle contenir des substances chimiques dangereuses pour votre santé ? Depuis juin 2007 et l'adoption du règlement européen REACH, les producteurs et importateurs de substances chimiques doivent apporter la preuve de leur innocuité pour la santé humaine et l'environnement avant leur mise sur le marché. Ces substances doivent être "enregistrées" auprès de l'agence européenne des produits chimiques, "évaluées" et "autorisées" ou "soumises à restrictions commerciales" voire "bannies". Actuellement, 143 000 substances ont été enregistrées et environ 30 000 autres - celles dont le marché est supérieur à 10 tonnes par an ou considérés à risque - doivent l'être avant la fin 2010. La totalité de ces substances sera sous contrôle en 2018.

 

L'arsenal scientifique et technologique actuel est-il suffisant pour faire face aux besoins de l'évaluation de toutes les substances et proposer des produits de substitution pour celles qui seront reconnues comme dangereuses ? C'est la question que les pouvoirs publics ont posée au CNRS, à l'INERIS (Institut national de l'environnement industriel et des risques) et à l'APESA (Centre technologique en environnement et maîtrise des risques). Aujourd'hui, les chercheurs se réunissent pour une journée de restitution finale du travail qu'ils ont mené depuis deux ans, pour identifier les efforts de recherche indispensables à la bonne mise en oeuvre de REACH.

Nous vous proposons d'y assister le 24 septembre de 9h à 13h (programme de la matinée accessible ici), ainsi qu'au point presse qui sera organisé de 13h à 13h30, suivi d'un buffet avec l'ensemble des participants.

Avec les interventions de :

- Bernard Sillion (CNRS), coordinateur de l'expertise, Introduction et besoins en chimie.
- Emmanuel Lemazurier (INERIS), Les besoins en toxicologie et écotoxicologie.
- Isabelle Rico-Lattes (CNRS), Les méthodes de synthèse éco-compatibles pour une chimie durable

en présence des intervenants de la journée, qui répondront à vos questions.

Pour participer, merci de vous inscrire auprès du service presse du CNRS (contact ci-dessous).

Contacts :


Presse CNRS l Claire Le Poulennec l T 01 44 96 49 88 l Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.