La PosteSoucieux de servir au mieux ses millions de clients quotidiens, le groupe La Poste déploie lune des 1eres forces de transport et de logistique françaises constituée dune flotte de plus de 65 000 véhicules, 30 000 vélos, 22 avions et 3 TGV parcourant chaque année près de 900 millions de kilomètres, soit 24 500 fois le tour de la Terre.

La réduction des émissions polluantes Transports En 2004, lensemble des moyens de transports thermiques de La Poste (véhicules et avions) ont consommé environ 111.000 m3 de carburant.

Les émissions de CO2, le principal gaz à effet de serre émis par La Poste, sélèvent ainsi à 296.000 tonnes pour lannée 2004, en baisse de 2,7 % par rapport à 2003, 60% des ces émissions étant dues à lutilisation des Véhicules Utilitaires Légers et 34% aux avions.

Pleinement conscient de son rôle à jouer dans la mise en place dune politique de développement durable en France visant à réduire de façon significative les émissions polluantes des véhicules, le groupe La Poste a pris lengagement de réduire ses émissions de CO2 dues à ses activités de transport de 5% entre 2003 et fin 2007 et donc dautant, le volume de leur consommation de carburant.

Cet engagement :

- décline les principes du Pacte Mondial des Nations Unies auquel La Poste a adhéré en février 2003,

- répond aux attentes de ses clients grands comptes eux-mêmes engagés dans la démarche de développement durable (AGF, CCF, 3 Suisses, Carrefour, etc),

- contribue aux performances économiques du Groupe en réduisant les coûts liés aux consommations de carburant.

Les principaux leviers dactions______________________________________

ü Renouveler régulièrement le parc de véhicules afin dintégrer les dernières normes anti-pollution. Depuis 2000, La Poste renouvelle tous les 6 ans les véhicules 4 roues - au lieu de 10 ans auparavant- et tous les 3 ans les cyclomoteurs -au lieu de 5 ans auparavant.

Ainsi, en 2004, 51% du parc correspondait à la norme Euro 3 et 49% à la norme Euro 2.

ü Choisir des moyens de transports moins consommateurs de carburant et moins polluants .

Le groupe La Poste possède la deuxième flotte européenne de « véhicules propres » composée fin 2004 de plus de près de 1100 véhicules (307 véhicules électriques et 785 véhicules GPL). Lhistoire des transports de La Poste est, en effet, étroitement liée aux véhicules propres : le premier véhicule de La Poste, acquis en 1901, était déjà un véhicule électrique et en 1904, cest même la totalité du parc de La Poste - qui comptait alors 12 véhicules !- qui est électrique

ü Réduire le nombre de kilomètres parcourus grâce à une optimisation de la logistique (tournées, chargements, choix des implantations des nouveaux sites ).

ü Coopérer avec les transporteurs sous-traitants pour les inciter à réduire leurs émissions polluantes au travers des cahiers des charges et dactions de sensibilisation.

ü Innover et expérimenter des modes de transports plus économiques et plus propres permettant également daméliorer continuellement les conditions de travail des postiers.

La formation des conducteurs à léco-conduite (économie potentielle de 5 à 10 % du carburant), la livraison en centre urbain de colis à laide de chariots électriques « Chrono City » et le développement de plateformes logistiques urbaines sont autant dautres projets mis en place pour réduire les émissions polluantes.

La recherche et le développement de nouveaux véhicules propres___________

Depuis plusieurs années, le groupe La Poste simplique quotidiennement dans la recherche et le développement pour de nouveaux véhicules propres mieux adaptés à ses besoins, techniquement et économiquement, comme en témoignent les projets suivants :

ü 1997 : participation au projet « EVD Post », soutenu par la Commission européenne, avec 7 autres postes européennes pour tester des véhicules électriques.

ü 1999 : essais de vélos à assistance électrique.

ü 2002-2003 : développement dun véhicule électrique 3 roues baptisé « e-trotter » en partenariat avec une entreprise chinoise et le GIMVE (groupement interministériel pour le mobilité et le véhicule électrique).

ü 2003 : acquisition de 12 scooters électriques « Scootélec » pour un test dans les services administratifs à Paris.

ü 2003-2004 : développement dun chariot électrique adaptés à lergonomie et aux contraintes des facteurs.

ü 2003-2005 : participation au projet européen « NEPH » (New Electric Postman Helper) avec plusieurs postes européennes et des industriels européens pour développer des petits véhicules électriques de distribution postale.

ü 2004 : test de 5 véhicules de distribution équipés de limiteurs de performances, visant à limiter la consommation et de la pollution (denviron 3 à 5 %).

ü 2005 : test de nouveaux vélos, trottinettes et « quads » électriques pour la distribution postale.

ü 2005 : lancement du test de 8 « Cleanova La Poste » à Paris et Bordeaux.

Les actions de coopération en matière de véhicules propres________________

De part sa taille et son implication dans les travaux menés sur le sujet en France, La Poste est lun des acteurs les plus importants parmi les utilisateurs de véhicules propres.

ü La Poste est membre du CEREVEH (Centre dEtudes et de Recherches sur les Véhicules Electriques et Hybrides) et du SIA (Société des Ingénieurs de lAutomobile).

ü Une coopération étroite est menée avec le GIMVE.

ü La Poste participe aux groupes de travail sur les véhicules propres de PostEurop (groupement des postes européennes).

ü La Poste a mené en 2002 une mission sur les véhicules électriques en Italie pour le compte du Ministère de Industrie français.

ü La Poste a effectué en 2004, sous légide du Ministère de lIndustrie et du CNRS, une mission dans le cadre de la « Coopération Franco-Chinoise sur les véhicules électriques ».

/>/>