Chaque année de plus en plus de personnes décident de franchir les frontières de la France, poussées par des envies d’aventures et de découvertes ou par des opportunités personnelles et professionnelles. Parmi les 1,6 millions d’expatriés français dans le monde, 14% d’entre eux vivent en Afrique. Comme l’illustre l’attaque terroriste du 20 novembre dernier dans un hôtel Radisson de Bamako, certaines destinations ne sont pas sans danger.

 

Pour un expatrié brutalement exposé à des événements aussi graves, la priorité absolue est de mettre sa famille à l’abri, de la rapatrier en France pour assurer sa sécurité. Dans un premier temps, épouse et enfants pourront être accueillis par les parents, les beaux-parents, un membre de la famille, voire par des amis.  Mais cette période marquée par l'urgence risque d'être aussi provisoire que le soutien de l'Etat, surtout si la menace terroriste perdure et qu'il faut se réinstaller en France.

 

Deux cas peuvent alors se présenter :

 

Dans le cas où ce sont le conjoint et les enfants qui retournent en France, les problèmes se retrouvent sur celui qui rentre. Il lui faut trouver un logement, inscrire les enfants dans une école, faire les démarches administratives nécessaires, souscrire les assurances adaptées... Il faut aussi, souvent, recourir à un accompagnement psychologique pour encaisser le choc du retour et faciliter la réadaptation, notamment pour les enfants, brusquement arrachés à leur école, à leurs amis, à leur environnement familier. Mais comment louer un logement si le mari est resté à l'étranger avec ses bulletins de salaire ? Comment prouver sa solvabilité si votre compte bancaire n'est pas suffisamment alimenté ? Or sans logement, sans adresse, toute démarche devient très compliquée. S'installer dans un meublé peut être une solution, mais nettement plus onéreuse. C'est alors toute la vie quotidienne qui risque de devenir difficile.

 

Si toute la famille doit rentrer, du fait de la cessation d’activité de l’entreprise, il faut se remettre en quête d'un emploi, sur un marché du travail difficile. Un outplacement sous forme d’un coaching d’accompagnement personnalisé vous permettra de valoriser votre expérience à l’étranger et de bien se positionner sur le marché de l'emploi.

 

Le choc d’une crise politique, insurrectionnelle ou terroriste peut forcer un expatrié à quitter son pays d’adoption sans délai provoquant parfois des traumatismes. La situation peut rapidement dégénérer, à commencer par les finances. Il existe bien sûr des solutions.

Dans ces cas d’urgence, France Expat Conseil apporte son expertise, dans Paris et dans les grandes villes de France afin de faciliter, tout en douceur, la réinstallation et la réadaptation des expatriés.

 

Contact France Expat Conseil: www.france-expat-conseil.fr

0 0 1 524 2887 Flag 24 6 3405 14.0 Normal 0 false 21 false false false FR JA X-NONE

A propos de France Expat : Pionnière en France, France Expat réinvente l’expatriation et offre à tous les Français de l’étranger une gamme de prestations et de services de haut niveau. Particulièrement sensible aux nouvelles problématiques liées à l’expatriation, France Expat offre des services d’accompagnement personnalisés et régulièrement renouvelés, pour toujours répondre au mieux aux besoins des expatriés. Cofondée par Philippe Roisin et l’Union des Français de l’Étranger, elle est le premier service d’assistance globale dédié aux Français expatriés.

Contact presse : Jennifer JEAN - Agence FLAG - 01 58 60 24 24 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.