Entreprise, actualités, résultats

Communique de presse, le 13 Novembre 2017 - 1er traitement multi-usage à bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché dans le cadre du règlement 528/2012.

Afin d’assurer une meilleure protection des utilisateurs et des lieux traités, les législations européennes sur les biocides (528/2012) se durcissent. Les produits biocides sont des substances chimiques ou biologiques destinées à détruire ou limiter l’action des organismes nuisibles. Dans le cadre réglementaire européen, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a pour mission, en autre, d’évaluer les substances actives biocides et les produits les contenant, lors de demandes d’autorisation de mise sur le marché (AMM). Selon les conclusions, elle autorise ou non leur commercialisation.

Référent sur le marché de la protection des bois, CECIL Pro a developpé la gamme de traitements TX, qui respecte les exigences du règlement BIOCIDE (528/2012).
Les produits ont passé les tests d’efficacité préventive selon les recommandations de la norme EN 599 et les tests d’efficacité curative selon les recommandations de la norme EN 141238.

Conçus et fabriqués en France, les traitements TX sont aussi efficaces en termes de performance insecticide et/ou fongicide que les produits solvantés qui les ont précédés.


Dans cette gamme, le traitement multi-usages TX203 CECIL Pro vient d’obtenir une AMM. Il est le 1er traitement multi-usage sur le marché du Négoce à bénéficier de cette décision. L’utilisateur a ainsi l’assurance que l’efficacité, les risques de toxicité et d’écotoxicité ont été évalués et que la formule est performante, bien équilibrée et moins toxique.

Une efficacité insecticide-fongicide garantie 20 ans

Le traitement multi-usages TX203 CECIL Pro est idéal pour traiter durablement les bois extérieurs (volets, portes, bardages, barrières, auvents, carports,...) et les bois intérieurs soumis à l’humidité (caves, sous-sols, salles de bains,...).

Insecticide puissant, il agit au coeur du bois et détruit toutes les larves d’insectes xylophages et les termites. Fongicide radical, il élimine tous les champignons de pourriture.

De dernière génération, sa formule bénéficie d’une efficacité garantie 20 ans.
Sans COV rajoutés et classé A+, le TX203 est inodore et non irritant. Il offre un excellent confort d’utilisation, même en intérieur (pièces à vivre, chambres, combles...).

Incolore, il est compatible avec tout type de finition et améliore la tenue des lasures.

OLÉO+ : Une technologie CECIL PRO
Le traitement TX203 bénéficie de la technologie OLEO+. Basée sur une microémulsion de principes actifs (fongicide et insecticide) dans l’huile de lin, cette technologie assure une excellente pénétration au coeur du bois, La fonction traitante insecticide et/ou fongicide est encore plus efficace et sans autres solvants ajoutés. Elle agit sur toutes les essences de bois (résineux, feuillus).

Consommation : Préventif 5 m2/L en 2 couches
Curatif 3 m2/L en 3 couches
Conditionnement : 1 L – 5 L - 25 L - 60 L - 215 L
Prix conseillé 5 L : 33,95 euros TTC
Réseaux de distribution : Négoces en matériaux

Rédiger un communiqué de presse, le 13 Novembre 2017 - Pour cette fin d’année, le groupe français Quinoa, acteur majeur sur le secteur aéraulique (habitat individuel et collectif) en France, se dote d’une nouvelle identité visuelle et d’un nouveau site internet : www.quinoagroup.com. Cette nouvelle charte graphique, aux différentes nuances de bleu, a pour objectif de refléter l’évolution et le positionnement du groupe. Avec cette nouvelle charte graphique épurée, le groupe Quinoa entend moderniser et dynamiser son image, pour accélérer son développement sur l’ensemble des marchés sur lesquels il intervient.Une identité forte, avec une charte graphique uniforme pour toutes les marques. Le groupe Quinoa a choisi d’uniformiser son identité visuelle en utilisant le même symbole et les mêmes codes couleurs pour l’ensemble de ses marques. Le choix des couleurs, bleu clair pour le symbole et bleu foncé pour le nom, est un rappel de l’univers aéraulique : l’air, le traitement de l’air, mais aussi le ciel pour l’horizon qui s’ouvre.

Le symbole reflète le métier du groupe : le conduit, la ventilation, la diffusion et le traitement de l’air. Il évoque également l’esprit d’ouverture du groupe, qui souhaite être plus présent sur ses marchés et peser davantage à l’international.

Un nouveau site internet : www.quinoagroup.com

Bénéficiant de la nouvelle identité graphique avec le  même code couleur, le nouveau site internet du groupe Quinoa est un outil qui permet de mieux connaître le groupe, ses marques et leurs activités, leurs valeurs, leurs positionnements, leurs ambitions. Didactique et simple de navigation, cette nouvelle vitrine du groupe donne aux internautes un rapide aperçu du savoir-faire et de l’expertise de chaque marque. 

Communiqué de presse, le 13 Novembre 2017 - La sécurité incendie dans les bâtiments d'habitation dépend en grande partie des matériaux de construction qui ont été utilisés et de la configuration des lieux. Après le terrible incendie de la tour Grenfeel à Londres qui a fait près de 80 morts, et dont l'isolant pour la façade extérieure et les panneaux de bardage utilisés seraient à l'origine de la propagation du feu et des fumées toxiques, la réglementation incendie dans les bâtiments a fait l'objet d'un nouveau rapport du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

En France, la construction et la conception des bâtiments d'habitation de moins de 50 m (familles 1 à 4) et des immeubles de grande hauteur (IGH) de plus de 50 m sont soumises à des normes contre le feu très exigeantes, voire les plus strictes d'Europe. Toutefois, à travers son rapport, le CSTB a relevé certaines failles liées aux réglementations thermiques successives et aux nouvelles pratiques constructives : épaisseurs d'isolants plus importantes, diversification des matériaux isolants, développement de l'ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur), renforcement de l'étanchéité à l'air, utilisation de matériaux combustibles dans les structures... En matière de prévention incendie et de dispositifs de sécurité qui limitent la propagation du feu, les solutions monomur en béton cellulaire Cellumat, classées A1, sont une excellente alternative constructive. Les propriétés physiques du béton cellulaire Cellumat constituent une véritable barrière infranchissable aux flammes car le matériau ne contribue pas à la propagation du feu, ne développe pas de fumées toxiques en cas d'incendie et ne se déforme pas.

Le béton cellulaire Cellumat : une solution monomur anti-feu

Les enjeux de la transition énergétique et les réglementations thermiques successives (RT88, RT2000, RT2005, RT2012 et RT2020) ont fait évoluer les pratiques et les techniques constructives. Dans un souci de traitement des ponts thermiques, l'ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) s'est fortement développé dans la construction de bâtiments d'habitation et avec lui l'augmentation progressive de l'épaisseur des isolants. Fort est de constater, que cette nouvelle masse combustible représente un facteur de risque incendie non négligeable. De plus, la diversité des matériaux d'isolation utilisés et les différentes réactions au feu qu'ils peuvent engendrer (feu couvant par exemple) présentent également de nouveaux risques pour les immeubles.

Appartenant à la classe Européenne A1 « matériaux non combustibles », le béton cellulaire Cellumat possèdent des propriétés thermiques exceptionnelles qui permettent de construire des murs RT2012/RT2020, et passifs selon le principe du monomur. Cette technique sans isolants rapportés, et qui sont susceptibles d'être une source de propagation des flammes, est plus sûre et peut limiter l'embrasement généralisé du bâti.

Un matériau incombustible pour limiter la propagation du feu et éviter les intoxications liées aux fumées toxiques

Dans son rapport, le CSTB a également constaté que face au développement de bâtiments, y compris de grande hauteur, qui utilisent en structure des solutions multi-matériau ou des matériaux combustibles (bois par exemple) qui favorisent les incendies, les exigences de réaction et de résistance au feu apparaissaient insuffisantes.

Avec la structure en cellules fermées, le béton cellulaire Cellumat est une solution constructive qui limite l'extension de l'incendie et l'élévation de température. Il enregistre de très bons résultats aussi bien sur le plan de la réaction au feu que de la résistance au feu.

Réaction au feu

Ininflammable, le béton cellulaire Cellumat n'alimente pas le feu ni ne contribue à la combustion car il ne peut être consommé par le feu. Il n'émettra donc aucune fumée toxique, source de près 75 % des décès dues aux incendies et qui a été l'un des facteurs qui a alourdit le triste bilan de l'incendie de la Tour Grenfell .

Résistance au feu

En cas d'incendie, le béton cellulaire Cellumat conserve sa résistance mécanique (R), ses qualités d'étanchéité aux flammes (E) et d'isolation thermique (I). Même en cas d'exposition prolongée à une forte température, la structure du matériau n'est pas influencée. Le béton cellulaire ne fond pas et ne se déforme pas. Il évite ainsi les risques de propagation des flammes et prévient les risques d'effondrement du bâtiment. 
Par ailleurs, grâce à sa structure cellulaire isolante, la température interne progresse moins vite dans un mur de béton cellulaire que dans un mur de béton classique.

Les blocs en béton cellulaire Cellumat limitent également le risque de propagation du feu via les façades. L'incendie en façade se propage souvent par la surface du revêtement de façade, d'un compartiment à l'autre par l'intérieur ou l'extérieur, ou au sein de la façade par le biais des composants combustibles (isolants) ou de la lame d'air ventilée située derrière le revêtement.

Dans le cas de bâtiments réalisés en blocs Cellumat, le risque de propagation du feu entre les compartiments est fortement réduit grâce à la haute résistance des blocs de béton cellulaire qui forment la structure du bâtiment (évitant la propagation par l'extérieur) et des planelles Cellumat, mises en œuvre dans la jonction entre la façade et le plancher (évitant la propagation par l'intérieur).

Solutions coupe-feu

Conforme à la nouvelle réglementation européenne (1364-1), les blocs en béton cellulaire Cellumat détiennent une série de PV d'essai feu ainsi qu'un PV test Hydrocarbure majoré (HCM N°11 DRI 237). Cellumat dispose de PV's feu allant jusqu'à EI240 pour ses blocs Maxibloc et GIGABLOC, et propose donc des produits optimisés pour la réalisation des murs coupe-feu.Le GIGABLOC permet, suivant l'épaisseur de la cloison, la réalisation de parois jusqu'à 24 m de hauteur. Le grand module de 120 x 60 cm permet de construire rapidement : à l'aide d'une petite grue de chantier, le rendement de pose est de minimum 10 m²/h. 
Le Maxibloc est manuportable ; en épaisseur 17,5 cm et pour un mur de 20 m de longueur, le EI s'élève à 240 min.

Définitions des valeurs :

R = stabilité : laps de temps pendant lequel un élément de construction continue à remplir sa fonction porteuse et maintient sa stabilité pendant un incendie.
E = étanchéité aux flammes : le laps de temps pendant lequel un élément de construction reste étanche aux flammes, à la fumée et aux gaz.
I = isolation thermique : le laps de temps pendant lequel l’élément de construction limite la température du côté qui n’est pas exposé au feu, de telle sorte qu’il n’y ait pas de combustion spontanée dans l’espace qui ne brûle pas.

Un impact environnemental réduit

Un incendie peut accroître de 14 % l’empreinte CO2 d’un bâtiment, suite aux émissions de carbone liées aux gaz de combustion. Cet impact environnemental est d’autant plus accentué sur les bâtiment HQE, construits selon les modes constructifs traditionnels qui utilisent des matériaux présentant des hautes performances énergétiques mais de moins bonnes résistances au feu. Le béton cellulaire Cellumat n’a aucun impact négatif sur l’environnement lors d’un incendie car il est incombustible et ne produit aucune fumée. 
Entièrement minéraux et recyclables à 100 %, les blocs Cellumat ont une empreinte écologique exceptionnellement réduite. De par leur faible poids, leur fabrication consomme peu de matière première et peu d’énergie. Certifiés A+, ils ne génèrent pas de poussières ni de particules dans l’air. Par ailleurs, certifié ISO 1400, Cellumat s’engage à améliorer son procédé de fabrication pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement. 
 

Cellumat développe et fabrique des matériaux innovants en béton cellulaire et en silicate de calcium pour la construction et l’aménagement extérieur.
L’usine ultramoderne Cellumat, située à Valenciennes, intègre les toutes dernières technologies. La capacité de production de 250 000 m3 par an et le stock permanent de 10 000 m3 permettent de répondre, de façon flexible, à toutes les demandes du marché.

Communique de presse, le 13 Novembre 2017 - Au cours de la dernière décennie, les avancées technologiques ont contribué au développement de solutions intelligentes. Optimisation du logement, amélioration de la vie quotidienne, confort, économies d’énergie, sécurité pour les occupants... la domotique présente de nombreux avantages qui séduisent de plus en plus de français. Elle permet de gérer et de piloter à distance depuis un Smartphone, une tablette ou un ordinateur, divers équipements de la maison.

Toujours à la recherche de nouvelles solutions fonctionnelles et hauts de gamme pour ses clients, OKNOPLAST, leader européen de fenêtres, portes et volets en PVC, collabore avec SOMFY pour proposer un nouveau système de gestion intelligent de ses menuiseries : SMART OKNOPLAST. Cette application permet de programmer ou de piloter à distance les fenêtres, les baies vitrées, les portes ou les volets de la maison, à partir de l’application téléchargeable sur Apple Store ou Google Play.

Des menuiseries connectées

Gestion ou programmation de l’ouverture et de la fermeture des fenêtres, des portes ou des volets roulants, contrôle des volets en fonction de la luminosité, simulation de présence pour décourager les cambrioleurs, capteurs de détection d’obstacles..., SMART OKNOPLAST répond à la mobilité croissante des français, améliore leur confort, augmente la sécurité des maisons et permet de réaliser des économies d’énergie en s’adaptant parfaitement au rythme de vie de ses occupants.
4 packs SMART OKNOPLAST sont disponibles en fonction des besoins de chacun : Basic, Medium, Smart Home et Smart Premium. Chaque pack domotique peut évoluer vers une version plus complète afin de rendre la maison encore plus connectée. De plus, SMART OKNOPLAST peut être raccordé aux autres solutions de motorisations et d’automatisme SOMFY de la maison* (ex. : éclairage, chauffage, porte de garage, système d’alarme...).

Ainsi, SMART OKNOPLAST répond au développement des technologies et à l’évolution des modes de vie.
*Sauf pour le pack Basic

«Voice OKNOPLAST» avec Amazon Alexa à découvrir en exclusivité sur Batimat !

La nouvelle offre « Voice OKNOPLAST» sera présentée en exclusivité sur Batimat. Elle permet de connecter les menuiseries au système d’intelligence artificielle d’Amazon : Alexa. Cette enceinte accède à une multitude de services et controle la maison grâce à son système de reconnaissance vocale. 

Communiqué de presse - Paris, 13 novembre 2017 – La France, pays européen où les entreprises pensent mettre le plus d’applications dans le cloud : 52%. Une enquête réalisée par Coleman Parkes en septembre 2017 révèle que plus de la moitié des infrastructures informatiques françaises (52%) basculeront dans le cloud d’ici un an, selon Interoute, fournisseur de réseau et de Cloud mondial, commanditaire de l’étude.

Cette étude intitulée « Transforming Success in a Changing World », a été menée en ligne auprès de 820 décideurs informatiques européens : directeurs des systèmes d’information, responsables informatiques, directeurs techniques, directeurs de la technologie, responsables du numérique,  directeurs de la sécurité informatique et responsables de la sécurité des systèmes d’information travaillant pour des sociétés réalisant entre 200 millions et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

L’adoption du cloud explose en France, les entreprises se lançant dans une transformation digitale leur permettant de gagner en agilité, en flexibilité et en rapidité.

En France, la motivation première pour la transformation digitale est le désir de donner une dimension internationale à son infrastructure (46%), puis l’envie d’innover pour maintenir sa compétitivité (44%), le besoin d’adopter une infrastructure hybride pour faire coexister les anciennes et les nouvelles technologies (41%), à égalité avec l’amélioration des processus pour réduire les coûts (41%).

Cette enquête révèle également que 38% des entreprises françaises cherchent à externaliser la gestion de leur infrastructure. Plus de la moitié (53%) souhaitent qu’elle leur permette de bénéficier des avantages classiques des applications cloud. 47% veulent profiter d’une plateforme cloud permettant de connecter les applications anciennes et nouvelles et pouvoir facilement mettre des services et applications dans le cloud. 43% déclarent vouloir placer les applications non critiques dans le cloud et 42% souhaitent que leur infrastructure leur permette d’être en conformité avec le RGPD.

Au moment de choisir leur cloud, les entreprises étudient plusieurs facteurs. En France, 96% des sondés accordent de l’importance à la proximité géographique entre le lieu d’hébergement des applications et l’utilisateur (la moyenne européenne est de 89%). Le même pourcentage (96%) trouve qu’il est important que le cloud soit parfaitement intégré au réseau. 68% désirent bénéficier de plateformes informatiques permettant une mise à l’échelle automatique et la sécurisation de leur architecture. L’évolution continue des processus vient ensuite parmi les crières de choix (57%), suivi par la fabrique de programmes (46%), l’architecture à deux vitesses (32%) et l’objectif du zéro arrêt (30%).

Pour les entreprises françaises, les deux plus grands défis de la transformation digitale sont l’intégration des technologies héritées avec les applications cloud (57%) et l’agilité de leur structure organisationelle (57%). Les freins sont le manque de compétences disponibles pour mener les projets (52%), l’instabilité géopolitique (51%), le budget (46%) et le manque de consensus au niveau de la direction (38%).

Bruno Boucq, Directeur Général France d’Interoute, commente. « Les entreprises françaises ont compris que leur agilité reposait sur leurs choix d’infrastructure télécom et informatique. Nous mettons tout en œuvre pour proposer une infrastructure la plus ouverte possible pour permettre des changements rapides, pour s’adapter à chaque imprévu. Nous intégrons les anciennes applications aux nouvelles, nous nous interconnectons avec la plupart des grands fournisseurs de cloud et d’hébergement, le tout avec notre réseau dont nous sommes propriétaires et dont nous maîtrisons la performance, la fiabilité et les coûts. »

À propos d’Interoute

Interoute est propriétaire d’une plateforme de services Cloud mondiale et de l’un des plus importants réseaux européens comprenant 15 data centres d’hébergement, 17 Virtual Data Centres, 33 centres de colocation et des connexions avec plus de 206 autres data centres chez ses partenaires en Europe.

L’innovation faisant partie de son ADN, Interoute a bâti une plateforme digitale privée dédiée aux entreprises.

L’intégralité de son offre de services pour une IT unifiée, s’adresse aux multinationales ainsi qu’aux plus grandes entreprises de télécommunications mondiales, aux états et aux universités. 26 des 30 plus grands opérateurs de télécommunication mondiaux utilisent le réseau Interoute.

Interoute accompagne ses clients dans leur transformation digitale en apportant l’infrastructure hybride permettant l’agilité, la souveraineté et le contrôle des données, tout en réduisant les coûts.

Sa stratégie pour une IT unifiée se montre attractive pour les entreprises qui cherchent une plateforme sécurisée, évolutive et sans contrainte, sur laquelle elles puissent construire leurs services voix, vidéo, informatique et données, et pour les fournisseurs de services Internet désirant une haute capacité internationale pour leur infrastructure et le transfert de données. Interoute possède et gère également 24 réseaux métropolitains majeurs parmi les plus grands centres d’affaires européens.

Déclarations prévisionnelles

Cette communication contient des déclarations prévisionnelles. Une déclaration prévisionnelle est une déclaration qui ne repose sur aucun événement ou fait historique et peut être identifiée par l’utilisation de mots tels que « selon certaines estimations », « vise »,  « anticipe », « suppose », « croit », « devrait », « estime », « pense que », « projette », « d’un point de vue », « intentions »,  « peut », « planifie », « potentiel », « pourrait », « prédit », « prévisions », « projette », « selon nos connaissances », « sera », « serait » ou dans leurs formes négatives et dans des expressions similaires, qui laissent entendre une prévision. Ceci s’applique, en particulier, aux déclarations relatives à de futurs chiffres d’affaires, plans, ou des attentes concernant l’activité et le management, une croissance ou un profit à venir, et des conditions économiques et réglementaires générales ou d’autres conditions relatives à Interoute.

Ces prévisions reflètent la vision des personnes d’Interoute sur les événements futurs, basée sur les hypothèses de la direction, et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient avoir un impact sur les résultats, la performance, les réalisations d’Interoute prévus ici. Cette occurrence ou non occurrence d’hypothèses pourraient faire que les conditions financières actuelles et le résultat des opérations soient différents, ou rejoignent les prévisions.

L’activité d’Interoute est exposée à un certain nombre de risques et incertitudes qui pourraient aussi occasionner un état différent que celui estimé ou prédit dans ce communiqué. L’information contenue dans ce communiqué, les opinions ou les suppositions émises, ne sont valables qu’à la date d’émission du communiqué et sont sujettes à modification sans information supplémentaire. Interoute n’a aucune obligation de revoir, de mettre à jour, de confirmer ou d’annoncer publiquement quelque révision ou prévision que ce soit pour refléter la réalité ou les circonstances en lien avec cette communication.

 

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com